Aucun titre à afficher

Prise en charge des vulvodynies et vaginisme

, prise en charge des vulvodynies à Marcoussis (91460)

Environ 15 %des femmes seront dans leur vie affectées par des douleurs périnéales.

Quel que soit le type de douleurs , l'impact physique et psychique peut être important. Et il ne vous est pas toujours facile de parler de votre intimité. Je vous propose d' en parler dans une écoute bienveillante ,et respectueuse.

 

Tout d'abord quelques définitions :

Les vulvodynies :

selon l'ISSVD (Internationnal Society for the Study of the Vulvar Disease)

"inconfort vulvaire le plus souvent décrit comme des brûlures apparaissant en l'absence d'affection vulvaire visible ou désordre neurologique spécifique ".

C'est une douleur vulvaire localisée ou diffuse 

soit lors d'un contact local : positions ,sous vêtements serrés,rapports sexuels

soit spontanée, constante, continue, même en dehors des relations sexuelles.

Les sensations peuvent être : brûlures,échauffement ,coupure, irritation.....

Bien souvent l'examen ne montre pas d'anomalie décelable.

Candidoses vaginales, sécheresse ,ménopause ,et postpartum ,peuvent être des facteurs de risques.

Vestibulite vulvaire ou vulvodynie provoquée :

les douleurs sont les mêmes, mais les douleurs sont localisées dans une zone en forme de fer à cheval

( entre 3 et 9 h de l'ouverture vaginale). Elles sont moins constantes, et habituellement  en réponse à un contact physique.

Il existe un érythème notamment autour de l'orifice des glandes de Bartholin. On utilise le test au coton tige ,

pour le diagnostic : le déclenchement d'une douleur au simple attouchement de cette zone par un coton tige.

Le vaginisme :

C'est une contraction musculaire réflexe prolongée ou récurrente des muscles à l'ouverture du vagin.

Elle empêche toute pénétration vaginale , par le pénis, un tampon , le toucher vaginal.

Le vaginisme peut être primaire survenant dès les premières relations sexuelles,

ou secondaire à une période normale. 

Il peut être partiel ou situationnel, lorsque la pénétration du pénis est difficile et douloureuse alors que l'introduction par exemple de tampons hygiéniques n'est pas forcément douloureuse.

MON APPROCHE
faire le diagnostic ,vous l'expliquer

vous rassurer

vous informer

établir un protocole de traitement

vous motiver à adhérer au traitement

 

Lorsqu'il y a des douleurs sexuelles, cela entraîne une contracture des muscles du périnée à l'entrée du vagin.

Je vous explique votre anatomie ,pour vous aider à mieux sentir votre périnée. Vous ferez des exercices de contraction/ relâchement du périnée associés à la respiration. Et pendant la séance je procède à des massages et étirements de la zone ,en douceur bien sûr , le but étant de ne pas avoir mal.

L'utilisation de dilatateurs vaginaux  peut être nécessaire , mais toujours en douceur et progressive.

Chez vous vous apprendrez à pratiquer des automassages ,et à utiliser les dilatateurs si besoin.

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.